Galeries Lafayette : écouter les disques de DJ Mehdi et pleurer

On dit que la discothèque d’un fan de musique raconte sa vie. Si c’est le cas c’est une plongée au plus profond de l’intimité du regretté DJ Mehdi qui nous attend jusqu’au 24 juin aux Galeries Lafayette,1500 vinyles du DJ-producteur seront exposés et laissés à la curiosité du visiteur.

L’exposition court en parallèle de nombreux ateliers et concerts organisés par l’ancien patron du génial beatmaker, Pedro Winter, en résidence pendant 2 mois dans l’institution parisienne à l’occasion des 15 ans du label Ed Banger. Un geste fort.

“J’ai ressorti toute la discothèque de Mehdi, qui traînait dans sa cave”, explique Pedro Winter. “Le public pourra digger dedans. On sait ce que ça représente symboliquement, émotionnellement, la discothèque de quelqu’un.”

Matière première du sampling pointu de Mehdi, que retrouve-t-on dans cette collection ? Une ouverture d’esprit remarquable. Des musiques électroniques aux musiques orientales, du funk au rock en passant par le jazz, un nombre insoupçonné de pépites de tous les styles cohabitent. Elles dessinent en filigrane l’ambition de Mehdi de réunir sur le même dancefloor fans de hip-hop et d’électro. Une fusion qu’il incarna en rejoignant les rangs du label parisien dans les années 2000.

Un grand monsieur, parti trop vite.

Mathieu Aribart