Des chansons paillardes ont en connaît tous.

Mais si, vous savez celles que votre oncle vous sort à la fin d’un bon repas de famille après quelques liqueurs de poire.

Cet été si vous allez à un mariage ou à un balle populaire (oui ça excite encore) il y a de fortes chances que « Quand il pète il troue son slip » ou que « La cartouche » y résonnent. (Au bonheur de la marié)

Bref, personne n’aurait prédit le retour en force des chansons paillardes avec un personnage parodique haut en couleur : Sébastien Patoche, avatar encore plus beauf que l’original, Patrick Sébastien.

À l’origine Cartman, 35 ans, avait été choisi par Cyril Hanouna pour faire deviner dans l’émission « Touche pas à mon Poste » le nom de personnages télé en chansons.

Très vite, le personnage connaît un succès et un engouement aussi immédiat qu’inattendu et provoque le fou rire des animateurs.

Sébastien Patoche est né en direct sur D8.

Derrière ce personnage se cache un énorme potentiel. La blague est parfaitement orchestrée et Cartman joue le jeu à fond. Il sort un single, un clip puis il album.

Sébastien Patoche connaît actuellement un vrai quart d’heure de buzz sur la toile. Quels sont ses secrets ?

Le phénomène en quelques chiffres :

–       2ème album téléchargé sur ITunes dès la semaine de sa sortie. « J’emmerde les bobos »

–       1,5 millions de vues pour le clip « Quand il pète il troue son slip»

–       2 millions pour « La Cartouche »

–       30 000 followers sur son compte Twitter

–       156 000 fans sur sa page Facebook 

On avait pas vu un tel engouement pour le pastiche musical depuis 2006 avec les Brastisla Boys de Michael Youn, numéro 1 pendant 3 mois à l’époque.

Ses secrets :

–       Fidélité et travail avec ses potes, Miko son compère de la méthode Cauet réalise ses clips

–       Naissance du personnage en direct à la télé

–       Une présence médiatique perpétuelle (environ 5 articles sur le phénomène par jour + passages TV régulier).

–       Une connerie assumée à fond

–       Proximité, humour potache et détente

–       Une blague approuvée par sa muse Patrick Sébastien

En résumé :

On entend dejà « La cartouche » résonner au fond des campings, certains couples se formeront peut-être même sur cette hymne et il est fort à parier que des « Patoches » naitront cet hiver.

Le concept est malin, joué jusqu’au bout et apporte une véritable bouffée d’oxygène. On se défoule, on s’amuse mais attention à ne pas faire durer la blague trop longtemps quand même.

Send this to a friend