Certains diront que Spotify pactise avec le diable himself ! En effet, selon le « Wall Street Journal », la petite entreprise suédoise, première entreprise mondial du streaming, va  lever 1 milliard de dollars en obligations convertibles en actions. Okay c’est chaud !

Si je peux « simplifier » : Les obligations convertibles ou convertible bonds ont un fonctionnement original et parfois attirant pour les investisseurs. Elles permettent en effet, sous certaines conditions, de « convertir » l’obligation émise par une entreprise en actions. Une obligation est une créance émise par une société ou un Etat. Les obligations convertibles donnent le droit d’échanger l’obligation contre un certain nombre d’actions de la société (ratio de conversion) à des termes prédéfinis et à une date prédéfinie. (C’était la partie masturbation économique)

spotify-ipo-illustration-foodzik goldmanLes fonds TPG, Dragoneer Investment et des clients de Goldman Sachs (The Son of Satan) sont les souscripteurs de cette dernière opération. Ce micmac, pour résumer, doit permettre à Spotify de distancer le concurrent Apple Music.

Spotify ipo 2016 foodzik wall street
Quand l’entreprise fera son entrée en bourse, les obligations des prêteurs seront converties en actions avec un discount de 20%. 1 an plus tard, ce discount s’accroîtra de 2,5 points tous les six mois. Spotify paiera sur les montants empruntés des intérêts à un taux de 5% qui s’incrémentera d’un point tous les six mois jusqu’à son IPO (ou jusqu’à 10%).

On parle donc ici de dette convertible pour Sportify et non d’une levée de fonds. Les investisseurs sont plus friands de ce type d’opération. Spotify ne pourra pas fixer un prix d’action plus bas lors de son introduction en bourse mais bénéficie cependant d’un financement très juteux ! Son introduction en bourse est prévue pour dans 2 ans.

960-spotify-hints-at-ipo-seeking-to-borrow-500-million-from-investorsPour rappel, Spotify a fait l’acquisition  de la start-up Cord Project début 2016, une messagerie audio permettant d’envoyer une musique en un clic. Elle a également rachetait Soundwave, une start-up Irlandaise qui développe un service de découvertes musicales sous forme d’un réseau social. ')}

Send this to a friend