Isabelle Tardieu, Fabrice Brovelli et Christophe Caurret accouchent de BETC POP, digne successeur de BETC MUSIC.

Une nouvelle entité à base de POPOPOPOP ?

Les frontières entre commerce et pop culture sont devenues de plus en plus poreuses. L’ensemble des contenus (publicités, clips, trailers, jeux vidéos, formats courts, etc. ) sont maintenant en concurrence sur tous nos écrans.

Cette nouvelle structure se veut également comme le dénicheur de talents de demain. Parce que les talents sont au cœur des contenus et des expériences, BETC POP mettra toute sa passion dans la découverte des artistes de demain, comme l’agence avait pu le faire précédemment avec BETC MUSIC avec We Are From LA, Justice, Woodkid, Romain Gavras, Flume, Disclosure, etc.

BETC POP se veut également être une grande source d’inspiration qui secouera les codes publicitaires et conjuguera le monde de l’entertainment, la musique, la mode, la gastronomie, le cinéma, le gaming, la culture web, et la création évidemment.

Tous ces ingrédients se retrouveront dans une agence intégrée avec au cœur des talents et les disciplines qui se croisent pour écrire le futur de la pop culture.

Un modèle hybride. Ni agence ni media, mais les deux.

Face à l’exigence de réactivité et de rapidité qui crée une actualité jetable, BETC POP sera une structure hybride qui croit au pouvoir de ces rencontres pour produire des contenus et expériences pérennes, exigeants, des objets de séduction « pop », des morceaux de culture.

Tout prochainement, BETC POP s’illustrera concrètement, entre autre, par des collaborations avec l’ambitieux projet gastronomique de la Jeune Rue, avec l’acteur majeur du cinéma français qu’est UGC ou encore par le label international Air France Music.

Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Ce nouveau modèle d’agence n’est pas sans rappeler celui de Konbini, qui fut le premier à imaginer ce nouveau type d’agence. ')}

Send this to a friend