Le leader mondial du streaming musical envisage une éventuelle hausse de son abonnement famille. La société suédoise, toujours déficitaire est face une concurrence toujours plus rude d’Apple Music.

Spotify en plein dilemme ! Cotée en bourse depuis 2018 et confrontée à des pertes récurrentes, Spotify doit choisir entre continuer à s’étendre à l’international aux tarifs des ses abonnements actuels ou de les augmenter, au risque de voir sa croissance freinée.

Une augmentation de 13%

Ce plan d’augmentation de ses tarifs ne devrait concerner que dans un premier temps que la Scandinavie, dans le cadre d’un test. L’abonnement « famille » devrait voir son prix s’accroître de 13% pour contrecarrer la tendance actuelle négative de l’entreprise : la baisse du chiffre d’affaires moyen par utilisateur. L’offre « famille », permettant à 5 personnes de se partager un même abonnement, est de plus en plus populaire mais ne fait pas les affaires de Spotify.

Toujours pas rentable et beaucoup de pertes

Fondée il y a 12 ans, Spotify n’est aujourd’hui toujours pas rentable. Elle a accusé une perte de 76 millions d’euros lors du dernier trimestre. Obligé sans cesse d’investir pour dominer le marché, l’entreprise suédoise ne sait toujours pas quand elle atteindra la rentabilité.

Selon ses responsables, Spotify pourrait viser un marché total à un milliard d’utilisateurs. Mais pour y parvenir, il faudra faire face à une concurrence rude comme Apple Music qui compte aujourd’hui 60 millions d’utilisateurs payants en seulement 4 ans. Alors que selon le Financial Times, Amazon Music frôlerait les 32 millions d’abonnés.

Spotify s’inspire du modèle de Netflix

Spotify observe de près l’évolution du leader du streaming vidéo. Netflix a beau être bénéficiaire, l’entreprise a augmenté ses tarifs en début d’année aux USA pour financer ses productions maison. Ainsi les prix de ses deux abonnements sont passés de 7,99 dollars par mois à 8,99 dollars et de 11 dollars par mois à 13 dollars. Cette mesure sera effective au 1er septembre en Europe avec l’abonnement standard passant de 10,99 euros à 11,99 euros.

Cet éventuel test d’augmentation d’une de ses formules en dit long sur les dilemmes qui agitent Spotify aujourd’hui. Si l’entreprise suédoise augmente ses tarifs, ses concurrents vont-ils suivre ?

Send this to a friend