S’il parait évident de nos jours d’écouter la musique sur son lieu de travail pour une grande partie des professions notamment celles impliquant un travail sédentaire avec un ordinateur, la réponse peut paraître moins limpide pour d’autres métiers.


Spotify et Figure 1 – une plateforme sociale comparable à Instagram mais destinée aux professionnels de la santé sous forme d’archives mais également pour aider leurs confrères dans les cas les plus difficiles – se sont réunions le temps de réaliser une petite étude sur les habitudes musicales de nos experts médicaux !

Le rock et la pop à l’honneur !

Presque 700 chirurgiens et autres professionnels médicaux de plus de 50 pays ont été interrogés sur leurs préférences.
Réalisée en juin 2017, pendant que les patients anesthésiés sont au bloc opératoire, les chirurgiens opèrent en écoutant Metallica, Led Zeppelin, AC/DC et Scorpions. Le rock est le genre musical le plus populaire chez les chirurgiens (49%), suivi de près par la pop (48%), la musique classique (43%), le jazz (24%) et le R&B (21%).
Bien sûr, la sécurité est toujours la plus importante. Les participants au sondage ont précisé que le son était baissé lors de moments critiques pendant les opérations ! 

« La vie des gens est entre mes mains le rock m’aide à me concentrer et focaliser entièrement mon attention sur le patient. J’écoute les groupes de mon enfance, ils m’aident à être calme et concentré. »

Une grande majorité écoute de la musique en travaillant

Pour le reste du personnel médical : les anesthésistes et infirmier(e)s écoutent à 44% du rock en travaillant, mais 59% ont une préférence pour la pop.
Selon le sondage, presque tous les chirurgiens – soit 90% des sondés –  écoutent de la musique dans le bloc opératoire, et la majorité (89%) préfère les playlists aux albums. Presqu’un tiers (31%) de ces chirurgiens a d’ailleurs plus de 5 playlists disponibles dans leurs poches !.

Des professionnels à l’écoute de leurs patients

Plus surprenant encore, l’équipe médicale n’est pas la seule à avoir le contrôle de la musique du bloc : de nombreux chirurgien disent accepter les suggestions. Si le patient est éveillé, il a lui aussi son mot à dire ! Un chirurgien fait « des césariennes durant lesquelles les patientes sont éveillées. Si elles ont des préférences, nous nous plions à leurs demandes. Si non, nous nous amusons à deviner les titres des chansons de vieilles séries, etc. »

Sources :

Figure 1

Spotify

DÉCOUVREZ D'AUTRES RECETTES

L’industrie musicale pourrait se passer de ses Sup... On ne voit qu’eux, on n’entend qu’eux et pourtant les superstars ne font pas le marché ! Certaines études récentes indiquent qu’en prenant en compte u...
Cannes Lions & Musique : Les deux font l’affa... Insert video URL or ID here- Un mois après le Festival International du Cinéma et 2 semaines après le Midem, Cannes accueillait la semaine dernière l...
The Stream : Un TV show pour sauver Spotify ? L'idée de base "Ce sont les gens, pas l'industrie de la musique, qui découvrent de nouveaux talents." C’est de ce constat digne de 'Captain Obvious' ...
Qwant lance le premier moteur de recherche dédié à... A sa lancée en 2013, Qwant faisait sensation en proposant un moteur de recherche sans pub, ni tracking. Motivée par la volonté de se démarquer du géan...